4 à 10% des personnes âgées vivant à domicile souffrent de dénutrition. En France, cela représente 300 000 à 400 000 seniors. Face à ce constat alarmant de santé publique, l’attitude adéquate est de ne pas baisser les bras. Pour y faire face, voilà 9 solutions radicalement différentes, pour tous les budgets, avec plus ou moins de système D. Objectif : lutter contre ce mal silencieux qui risque de concerner des millions de français.e.s. L’alimentation des personnes âgées est un sujet majeur dans notre société qui ne rajeunit pas.

1- Le portage de repas

Le portage de repas au domicile consiste en une livraison quotidienne de plats préparés par un traiteur, apportés directement chez les personnes qui en ont besoin. Il s’agit des personnes âgées isolées ou dépendantes mais aussi de personnes en situation de handicap, d’arrêt de travail.. où tout simplement pour ceux qui n’ont pas le temps de manger équilibré au quotidien.

Chez Appétits et Services, nos repas livrés à domicile sont équilibrés car élaborés par une diététicienne, préparés à partir d’aliments frais par un traiteur et livrés le jour même. Il suffit de les réchauffer au micro-onde pour pouvoir déguster des préparations gourmandes.

2- Une aide aux courses et/ou à la préparation des repas

Il est aussi possible de recourir aux services d’une aide à domicile. Selon les prestataires de services, il est possible de se faire aider uniquement pour les courses ou également pour la préparation des repas ainsi que la vaisselle et le rangement du matériel.

Cette aide évite à votre proche tout risque de se blesser en raison de charges trop lourdes par exemple en remontant ses courses. Pour les personnes mobiles, l’auxiliaire de vie peut aussi l’accompagner pour des petites courses de proximité comme récupérer un colis à la poste ou aller à la pharmacie.

Comment bien manger passé 65 ans ?

3- Un panier de fruits et légumes à domicile

Si votre proche ou vous-même pouvez cuisiner, vous pouvez aussi opter pour la livraison d’un panier BIO à domicile. C’est une prestation proposée par exemple par les Terroirs du Centre, un groupement qui se charge de récupèrer les produits chez les producteurs puis de les livrer chez les consommateurs en région Centre Val-de-Loire.

4- Recourir à un SEL

L’acronyme SEL désigne un Système d’Echange Local. Il s’agit d’un réseau d’entraide où l’argent n’est pas utilisé. Une communauté se rend des services selon le temps dont disposent les membres. Il en existe une sous la houlette de la CAF et du CCAS de la ville d’Orléans au quartier Madeleine.

Une personne âgé pourra ainsi recevoir des petits plats fait-maison en échange d’un peu de gardiennage d’enfants ou de quelques travaux de couture par exemple. Tout est possible, il suffit de s’entendre.

5- Un service d’échange entre particuliers

L’économie collaborative joue à plein régime grâce à internet et au bouche à oreille. IL existe désormais des réseaux sociaux d’entraide et de proximité entre habitants d’un même quartier. Ainsi, de nombreux services sont échangés chaque jour pour le bien de la communauté.

Vous pouvez rejoindre un de ces réseaux par exemple sur la plateforme collaborative Smile ou sur un groupe Facebook notamment. L’ASELQO de votre quartier pourra aussi vous renseigner. Vous pourrez alors échanger un repas contre un petit service.

6- La banque alimentaire pour les seniors

La Banque Alimentaire distribue à qui en a besoin des aliments et produits de première nécessité. Il faut généralement s’y déplacer pour récupérer son panier de victuailles.

Une association – La Chorba – a eu la bonne idée d’apporter ces paniers alimentaires directement au domicile de ceux qui ne peuvent pas se déplacer, souvent des personnes âgées dépendantes incapables de se déplacer. Ces rencontres sont autant d’occasions de créer du lien, de prendre quelques nouvelles et d’apporter du réconfort à ceux qui en ont le plus besoin.

7- Des cours de cuisine à domicile

Si vous en avez les moyens, vous pouvez bénéficier de cours de cuisine à domicile. Et oui, il n’y pas que la guitare qui puisse être enseigné à domicile. Dans un pays épicurien tel que la France, la cuisine aussi se partage.

Comptez environ 20 euros de l’heure pour un cours de cuisine. Des plateformes en ligne rassemblent les profil de nombreux cuisiniers.

8- Un chef à domicile

Vous pouvez aussi inviter un chef cuisinier directement chez vous. Il apporte els ingrédients et utilise votre cuisine pour vous concocter un repas exceptionnel qui sort de l’ordinaire. En période de confinement, c’est un créneau porteur ! ET ça fonctionne aussi à Orléans.

9- Commander des plats du terroir sur internet

Envie d’un madeleine de Proust ? Vous pouvez commander sur internet ou par téléphone des plats du terroir de toutes les régions de France. Des quenelles lyonnaises, du vrai cassoulet toulousain, des fruits de mers bretons… Il existe des dizaine de traiteurs spécialisés qui livrent aussi bien des aliments frais que des conserves.