2003 restera à tout jamais un souvenir douloureux pour les français. La canicule qui s’est abattue sur le pays a emporté avec elle, près de 19.000 aînés. Mais ce drame sanitaire a eu le mérite de nous tirer de notre torpeur. Depuis, des recommandations alimentaires sont formulées pour permettre aux séniors, de traverser plus facilement, les temps de forte chaleur. Voici quelques conseils à suivre pour bien manger tout au long de l’été même en cas de canicule.

Boire suffisamment d’eau

En temps de forte chaleur, les séniors ne doivent pas attendre d’avoir soif pour boire de l’eau. En effet, le corps humain travaille en continu à régulariser notre température corporelle. En été, il dépense une plus grande quantité d’eau pour assurer cette fonction. C’est pour cela que les médecins conseillent de boire un minimum compris entre 1,5 et 2 litres d’eau par jour, soit un minimum de 8 grands verres d’eau.

Il faut cependant éviter de consommer de l’eau glacée, car elle génère un effet de choc et bloque le processus d’autorégulation.

Tous les stratagèmes sont bons pour boire plus :

  • préparer du rooibos glacé
  • boire des tisanes non-diurétiques
  • manger des fruits riches en eau tels que la pastèque ou le melon
  • varier les eaux minérales, gazeuses ou non
  • sanctuariser l’apéritif (sans alcool)

Surveiller la couleur de son urine

Pour évaluer votre état d’hydratation, vous pouvez surveiller la couleur de vos urines. Pour ce faire vous pouvez utiliser l’échelle colorimétrique ci-dessous. De nombreuses équipes de sport professionnelles affichent cette échelle dans les toilettes our que les joueurs puissent contrôler leur niveau d’hydratation. Faites-en de même !

La couleur normale de l’urine varie du jaune pâle à l’ambre en fonction de la quantité d’eau que vous buvez. Les liquides diluent les pigments jaunes de l’urine, donc plus vous buvez, plus votre urine est claire. Lorsque vous buvez moins, la couleur devient plus concentrée.

Echelle d’évaluation de la couleur de l’urine et de la déshydratation

Toujours manger même en petite quantité

Très souvent, les temps de canicule riment avec une baisse d’appétit. C’est une réaction normale du corps qui essaie de limiter les aliments à digérer afin de générer moins de chaleur métabolique. Cependant, nous vous conseillons de ne pas sauter de repas, mais de simplement diminuer la quantité consommée.

L’idéal serait de manger en petite quantité plusieurs fois par jour. Dans l’ensemble, vous devez écouter votre corps, ne pas vous laisser tromper par une sensation de faim ou une impression de trop-plein.

Les boissons et aliments à éviter

On met une croix sur les viandes grasses ou cuites dans du gras. Ceci inclut les brochettes et les viandes cuites au barbecue.

L’alcool favorise la déshydrations de l’organisme au même titre que la caféine (diurétique) et le soda (trop sucré). L’alcool en particulier devra être évité sous toutes ses formes (bières, vin, whisky, champagne, etc.).

Le thé noir, les boissons caféinés, la mangue, le fénouil, les artichauds et les aspergers appartiennent tous à la famille des diurétiques. La digestion de ces aliments nécessite beaucoup d’eau et participe à la déshydratation de notre corps. Il en est de même pour les glucides à forte dose. Ils sont difficiles à digérer et font monter la température du corps.

Vous devez aussi limiter la consommation des pâtisseries, les bonbons, le sucre raffiné et les pâtes.

Aliments à consommer

Il faudra donner priorité aux fruits et légumes riches en eau et crus comme la pastèque, les concombres, la tomate, la laitue, la courgette, l’épinard, les fraises, le poivron, la nectarine, le melon, la pomme, la menthe, le céleri et les produits de pêche.

Côté glucides, vous pouvez opter pour le riz, les tubercules (pomme de terre, betterave, radis, carotte…) et le haricot. N’oubliez pas que tout régime alimentaire se doit d’inclure des protéines afin de garantir la croissance. Dans ce registre, vous pouvez vous tourner vers les œufs, les fromages blancs et les yaourts écrémés. Faites cependant une croix sur le lait, car il est difficile à digérer.